Neurologie

Internes référents

Adèle JACQUES, Rosalie MARCHAL: adele.jacques@chu-lyon.fr, rosalie.marchal@chu-lyon.fr

Coordonnateur local

Pr DUCRAY François: francois.ducray@chu-lyon.fr

La neurologie à Lyon

Au CHU de Lyon, nous sommes une des rares villes européennes à avoir un hôpital entier dédié à la neurologie et une intense activité de recherche s’est développée autour de l’activité clinique dans de nombreux domaines (biologie, imagerie, électrophysiologie, épidémiologie) et il y a de nombreuses possibilités pour faire un cursus (M2, thèse de sciences) pour ceux qui sont intéressés. Le plateau technique est également large et dans toutes les spécialités associées à la neurologie (neuro chirurgie et neuroradiologie diagnostique et interventionnelle notamment).

La plupart des services d’hospitalisation au CHU sont basés à l’hôpital neurologique à Bron, à environ 25- 30 min de vélo ou en métro du centre ville. Les différents services sont divisés en sur spécialités :

  • Unité 101-102 (Pr VUKUSIC) : Pathologies inflammatoires du SNC, accueille principalement des patients atteints de sclérose en plaques, mais aussi d’autres pathologies plus rares neuro myélites optiques, vascularites cérébrales, neurosarcoïdose, neuroBehçet.
  • Unité 202 (Pr HONNORAT): Neuro-oncologie, accueille des patients atteints de tumeurs cérébrales intracraniennes, de méningite carcinomateuses mais aussi d’encéphalites auto immunes et syndrome neurologiques paranéoplasiques
  • Unité 201/1000 (Pr CHO): Neuro-vasculaire: UNV de 12 lits et unité post AVC de 23 lits, service dédié à la prise en charge des AVC ischémiques et hémorragiques.
  • Unité 301 (Pr RHEIMS): Epileptologie, accueille des patients épileptiques pour bilan et suivi avec un recrutement principalement de post-urgence/post réanimation 
  • Unité 401/302 (Pr THOBOIS): un service séparé en 2 unités où les internes passent 3 mois à l’unité 401 (Parkinson et mouvements anormaux) et 3 mois à l’unité 302 (Pathologies neuromusculaires, neuropathies périphériques, myopathies/SLA)
  • Unité 402 (Pr FROMENT): Cognitif / Neuro-ophtalmologie, un service consacré à la neuro ophtalmologie, au bilan diagnostique, au suivi des troubles cognitifs mais aussi de la neurologie générale, 4 lits ciblés prise en charge des douleurs chroniques.  
  • 1 service de neurologie générale en dehors de d’hôpital neurologique, au CHU de Lyon Sud (Pr HONNORAT)

Il existe aussi à Lyon de nombreux stages d’exploration fonctionnelle plutôt accessible en milieu et fin d’internat

  • Villefranche: EEG/EMG  
  • Lyon Sud (Pr HONNORAT) : EEG-EMG-Sommeil + consultations + avis aux urgences
  • Saint-Luc-Saint-Joseph (Dr DIDELOT): EMG/EEG
  • Hopital neuro EEG (Pr RHEIMS): EEG, dpotentiels évoqués, unité de vidéo-EEG de 4 lits
  • Hôpital neuro EMG (Dr BOUHOUR): EMG, consultations, injections de toxine botulique

Par ailleurs, les stages en périphérie ont tous bonne réputation et sont appréciés par les internes de neurologie, ainsi que par les internes des autres spécialités. Les stages ouverts en 2021 sont Saint Luc Saint Joseph (dans le centre ville de Lyon), Valence, Villefranche, Vienne, Bourg-en-Bresse, Montélimar et Annemasse. Il est aussi possible de passer quelques après midi par semestre dans des cabinets de neurologie en libéral.

Nous avons aussi la possibilité de faire des stages hors-filières au cours de l’internat: certains internes choisissent de passer en médecine interne, en rhumatologie, en gériatrie, en infectiologie, en réanimation, en neuropédiatrie… Mais ce n’est pas obligatoire. On peut aussi faire 100% de stage de neurologie (et sans repasser dans le même stage à Lyon grâce à la diversité des services !).

La formation

Les cours de DES sont communs à la région Rhône-Alpes. Ils se déroulent sur une journée, sur une sur spécialité de la neurologie tous les 2 -3 mois avec nos collègues de Grenoble, Saint Etienne et Clermont Ferrand. La plupart des services organisent des cours sur leur sur spécialité pour les internes. Il existe aussi des cours nationaux disponible sur la plateforme SIDES (une centaine de cours par phase). A l’hôpital neurologique, nous organisons avec les PUPH et PH de chaque service une bibliographie 2 jeudis par mois.

Les gardes

Les gardes au CHU se font à l’hôpital neurologique (environ 1 à 2 gardes par mois) + 3 à 4 gardes par semestre aux urgences générales de l’hôpital Édouard Herriot. Les gardes de neurologie se font à l’USINV, le senior est sur place, et très disponible. Leur intensité est variable mais il est généralement possible de dormir un peu. Le repos de garde est respecté dans tous les services.

Le post internat

Rien qu’au CHU, il y a chaque année entre 10 et 12 postes d’assistant/chef de clinique. Les postes disponibles changent en fonction des années car les assistants restent généralement 2 ans dans le même service. Avec en plus les postes dans les hôpitaux périphériques (partagés avec le CHU ou 100% en périph) tous les internes trouvent leur compte à la fin de l’internat.

L’ambiance

Il règne une très bonne ambiance entre nous. On s’entraide et on se serre les coudes. La plupart des services d’hospitalisation au CHU sont basés à l’hôpital neurologique à Bron, ce qui est un avantage et un inconvénient : tout le monde se connaît mais l’ambiance peut être vécue par certains comme un peu concentrée et élitiste. Mais les chefs sont bienveillants vis à vis des internes et s’arrangent dans la quasi-totalité des cas pour nous laisser aller en cours de DES, de DIU ou en congrès… Ils sont accessibles pour orienter notre formation. D’ailleurs, comparé à d’autres CHU nous sommes vraiment encadrés notamment en garde où un sénior de neurologie est présent toute la nuit à l’UNV. 

Tu peux bien évidemment nous contacter par mail si tu as d’autres questions.

A très bientôt !