Médecine d’urgence

Interne référent

Amaury GOSSIOME: amaury.gossiome@chu-lyon.fr

Coordonnateur local

Coordonnateur : Pr TAZAROURTE K : karim.tazarourte@chu-lyon.fr

Coordonnateur adjoint : Dr BENHAMED A : axel.benhamed@chu-lyon.fr

La maquette :

En phase socle :

  • 1 semestre en service d’urgences adultes
  • 1 semestre de médecine adulte (services de post-urgence, court séjour gériatrique, unité neuro-vasculaire, cardiologie conventionnelle)

En phase d’approfondissement :

  • 1 semestre en service d’urgences pédiatriques
  • 1 semestre au SAMU-SMUR
  • 1 semestre en réanimation
  • 1 semestre libre (unité de soins continus, unité neuro-vasculaire, unités de soins intensifs cardiologiques)

En phase de consolidation :

  • 1 semestre en service d’urgences adultes
  • 1 semestre au SAMU-SMUR

FST proposées pour la médecine d’urgence : Médecine du sport, Pédiatrie

Il n’existe pas d’options pour la médecine d’urgence (au niveau national)

Les stages :

Les stages sont répartis environ à 50/50 entre CHU et périphérie pour chaque phase. Ainsi dès le premier semestre il est possible d’avoir un stage au CHU.

Les hôpitaux du CHU sont :

  • L’hôpital Édouard Herriot
  • L’hôpital de la Croix Rousse
  • Le Centre Hospitalier Lyon Sud
  • L’hôpital cardiologique Louis Pradel
  • L’hôpital Neurologique Pierre Wertheimer
  • L’hôpital Femme Mère Enfant

Les hôpitaux validant une périphérie sont :

  • CH Saint-Joseph Saint Luc (dans Lyon intra-muros)
  • CH Valence
  • CH Vienne
  • CH Bourg-en-Bresse
  • CH Bourgoin
  • CH Annemasse
  • CH Montélimar
  • CH Villefranche
  • CH Aubenas

La maquette nationale impose 2 stages minimum en périphérie, et 3 stage minimum en CHU.

La formation théorique :

Depuis la création du DES, 14 modules d’enseignement ont été mis en place (cardiologie, neurologie, pédiatrie, obstétrique, soins critiques, traumatologie vitale, traumatologie non vitale, médecine de catastrophe, échographie, simulation, recherche, psychiatrie, régulation, labo d’anatomie) permettant une formation théorique et pratique qui s’appuie tant sur les cours magistraux que des cas cliniques, la simulation haute et basse fidélité, l’apprentissage des principaux gestes en laboratoire d’anatomie, la manipulation de l’échographie etc …

Cela représente en moyenne 1 à 2 journées de cours mensuel.

En parallèle, il a également été mis en place des Afterwork. Leur format varie et les thématiques sont redéfinies chaque année. L’idée est de proposer un moment de convivialité inter-promo une fois par mois pendant lequel une thématique est développer. Enfin des séances de bibliographie devraient débuter à la rentrée centrée sur les derniers articles scientifiques pertinents en médecine d’urgence.

Les associations locales et nationales :

SFMU : Société Française de Médecin d’Urgence (nationale) – https://www.sfmu.org/fr/

AJMU : Association Jeunes Médecins Urgentistes (nationale) – contact@ajmu.fr

JuLYS : Association des Jeunes Urgentistes de Lyon et sa Subdivision (locale) -Julys.urgence@gmail.com